VMY - Vendredi 17 mai 2019

Villa Marguerite Yourcenar - Vendredi 17 mai 2019

Hier soir j'ai marché une heure après le dîner. Le ciel était rose ou orangé, la campagne silencieuse, les routes semblent n'être là que pour dessiner des lignes de fuite, la plupart des maisons étaient éteintes, seules quelques fenêtres brillaient au loin.

Img20190516215456Img20190516214832

 

 

 

 

 

 

 

J'ai vu pour la première fois de ma vie une houblonnière. On imagine qu'un champ planté de houblon ressemble à n'importe quel champ, il n'en est rien. Le houblon est une liane herbacée, pour l'aider à grimper, pour faciliter le ramassage, pour établir de l'ordre - je n'y connais rien - les agriculteurs bordent le terrain de poteaux de bois, ils tendent ensuite des fils métalliques sur lesquels grimperont les plantes. Il y a quelque chose de graphique et de très surprenant à voir une telle installation, d'autant plus lorsque l'on ne sait pas de quoi il s'agit. Petite plante deviendra bière.

Img20190516215008Img20190516215044

 

 

 

 

 

 

 

Img 20190517 152146Plus loin un autre champ sur lequel reposent des meules de foin entourées de plastique. Scène commune de campagne, on attend qu'un camion les embarque. Mais ici le plastique qui entoure les meules est rose ou bleu ciel, et ce sont des marshmallows géants qui recouvrent l'herbe rase. 

 

 

 

 

Ce midi, moules frites, que dire de plus ? Bonheur, moules frites for ever.

Img 20190517 152113Img 20190517 152100Img 20190517 152016

 

 

 

 

 

< JOUR PRÉCÉDENT          JOUR SUIVANT >

 

 

poésie roman Villa Yourcenar écriture Résidence