Gone #1 - 06/01/2017

Gone1

[Consulter le magazine]

Philippe Perrier par Samantha Barendson

Pour son premier cobaye, Gone n'a pas trouvé mieux que de demander à la meilleure amie du gone de nous parler de lui. Et bingo, elle lui avait déjà consacré un petit texte dans son premier roman et elle compte bien lui réinventer la vie dans le second, en cours d'écriture.

Pourquoi je n'appelle pas ma mère ?

Je prends le téléphone et j'appelle Felipe, sans me poser de question. Il est mon ami, mon confident, le gardien de mes doutes et de mes secrets, il est à mes côtés depuis presque vingt ans. Avec lui, je ris, je pleure aussi, il connaît mes moindres défauts, mes lubies, mes névroses et il m'aime ainsi, sans fard. Il m'a consolée de toutes mes ruptures, il a dormi dans mon lit dans la solitude des nuits d'hiver, il est le seul à partager mon amour des comédies musicales avec Audrey Hepburn ou Barbra Streisand, ensemble nous mangeons des sushis, nous buvons du thé et nous nous moquons des gens à la télé. Alors je l'appelle.

Extrait de Mon citronnier de Samantha Barendson,
éditions JC Lattès, Paris, 2017.
avec l'aimable autorisation de l'auteur

Samantha Barendson est poète. Mon citronnier est son premier roman. Elle vit à Lyon depuis une vingtaine d'années. Elle se définit comme "un peu argentine, un peu française, un peu italienne". Elle écrit dans toutes ces langues, seule ou avec ses amis poètes, musiciens, peintres, illustrateurs ou photographes. ​