VMY - Jeudi 2 mai 2019

Villa Marguerite Yourcenar - Jeudi 2 mai 2019

Réveil à l'aube pour prendre le train en direction du Nord. Sentiment mitigé entre la bonheur de partir en résidence d'écriture et la mélancolie de savoir que ce soir nos deux lits seront vides.

La villa est perdue dans les bois, briques et pierres au milieu du printemps, on entend des oiseaux qui piaillent, gazouillent ou chantent - je n'y connais rien - je vais devoir m'habituer à leur présence.

Img20190502154447 Img20190502165831

 

 

 

 

 

 

 

J'ai bougé tous les meubles de ma chambre, besoin de plus d'espace, de plus de lumière et de faire de cette habitation mon nid pour les quatre semaines à venir.

La Belgique est à 750 mètres, un ancien poste de frontière a donné naissance à un village où l'on ne vend que des cigarettes, de l'alcool, des chips et des bonbons, parfois des sacs-à-main ou des fleurs. Il me faudra donc marcher ou pédaler ailleurs pour trouver de la nourriture.

Img20190502154530  Img20190502153950

 

 

 

 

 

 

 

J'ai commencé à écrire, un texte qui fait suite au festival Lettres nomades 2018. Plus d'un an est passé mais j'aime l'idée d'écrire ce texte de retour, ici, dans le Nord.

Mes colocataires sont Geneviève Parot et Françoise Henry, nous apprenons à nous connaître, nous glissons lentement d'une conversation polie et structurée à quelque chose de plus intime qui laisse échapper le rire.

Demain il faudra travailler, un roman est en attente, moi aussi.

Img20190502170559 Img20190502190822

Résidence écriture poésie roman Villa Yourcenar